Les lampes à acétylène (ou lampe à carbure)

---

Préambule -Les Lampes - Technique photo - Carrière de gypse - Refuges - Roucy - Paris - Carrière de  tuffeau - Naours -Champignonnière - Gouffre de la Fage - Insolite - Biblio et contact

 

Comment ça marche ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


L’acétylène s’obtient par hydrolyse du carbure de calcium CaC2 (en faisant tomber goutte à goutte l’eau sur le carbure), lui-même préparé par réaction entre le carbone (sous forme de coke) et la chaux, à très haute température dans un four électrique (2200°C)

 

3 C + CaO ® CaC2 + 2 CO

 

CaC2 + 2 H2O ® HC º CH + Ca(OH)2               

 

 

 

L’acétylène (Eb = -83°C) est gazeux à température ordinaire. La formation de l’acétylène selon la réaction

2C + H2® C2H2 est endothermique (DH = + 230 kJ.mol-1). L’acétylène est, pour cette raison, instable. Il tend à se décomposer en carbone et dihydrogène, de façon parfois violente, surtout s’il est comprimé ou liquéfié.(1)

 

L’avantage de ce mode d’éclairage tient dans sa longévité

 

Ou trouver des lampes ?            

 

 

*        Grandes surfaces du sport : Décathlon – Le vieux campeur : compter environ 600 F

En plastique la plupart du temps pour gagner du poids, mais avec l’immense avantage de pouvoir accrocher le bec et son réflecteur sur le casque, alors que le corps de la lampe pend mollement à votre ceinture.

 

*        Les brocantes : si votre région est un tant soit peu crayeuse et caverneuse, ce serait bien étonnant de ne pas en trouver. Ce sont en générale des lampes que l’on porte à la main et qui date de la première moitié du siècle. Le prix peut varier de 50 F à 1000 F voire plus pour les pièces de collection. Vérifier avant d’acheter que le bec n’est pas bouché et que la lampe n’est pas fissurée ou percée. Vérifiez également l’état du joint de la chambre à carbure. Si celui-ci est sec et rigide, méfiez-vous, l’étanchéité ne sera pas assurée. Si c’est le seul défaut de la lampe, vous pouvez facilement adapter un caoutchouc pour les bocaux de conserve, ça fonctionne merveilleusement bien.

 

*        Barbes (à Paris) : Voici l’équivalent du Grand Bazar d’Istanbul, avec ses boutiques multicolores où tout s’entasse dans un désordre feint. Allez d’un surplus militaire à l’autre, vous arriverez certainement à en trouver un qui vous en vendra des neuves pour 150 F (avec en prime, 2 becs de rechange, denrée rare). Il y a suffisamment de jeunes à Paris visitant les catacombes pour ne pas susciter la moindre interrogation de la part du vendeur.

 

Ou trouver du carbure ?

Vous pouvez en trouver dans les coopératives agricoles pour un prix modeste. Environ 140 F pour 5 kg, ce qui vous assure plusieurs centaines d’heures d’éclairage. Si vous partez en expédition, ne négligez cependant pas la bonne vielle MAG-LIGHT, ampoules et pile de rechange, 2 briquets et une quantité d’eau suffisante. Mieux vaut deux précautions qu’une, sous terre votre vie en dépend !!!

 

 

Lampes à acétylène

Plus de photos

 

 

 

 

 

 

Ecrire au Webmaster :   sylvain.zzz@wanadoo.fr

 

 

 

Préambule -Les Lampes - Technique photo - Carrière de gypse - Refuges - Roucy - Paris - Carrière de  tuffeau - Naours -Champignonnière - Gouffre de la Fage - Insolite - Biblio et contact